Ψ Qu'est-ce qu'une évaluation neuropsychologique ou psychoéducative?

Les évaluations neuropsychologiques donnent un portrait détaillé de nos forces et faiblesses cognitives, nous permettant de mieux comprendre le fonctionnement de l’individu dans plusieurs domaines. Ces domaines incluent le raisonnement, la mémoire, les fonctions exécutives telles que l’attention, le contrôle des impulsions, la gestion du temps), le langage, la personnalité et l’humeur. Avec ces informations, on peut donc mieux planifier le cheminement pour l’école, le travail ou la vie en général.

Les évaluations scolaires permettent un regard approfondi de la capacité d’apprentissage d’un individu, recherchant des possibles retards, des déficiences ou même la douance. Le but est de générer une compréhension précise du profil spécifique de l’individu, puis d’identifier les stratégies et les interventions distinctes basées sur ce profil. Nos évaluations complètes aident les membres de la famille ainsi que les professionnels (p.ex. : médecins, pédiatres, ergothérapeutes, orthophonistes, enseignants) à trouver les informations essentielles et nécessaires pour utiliser de façon maximale les forces de l'individu, adapter la démarche pédagogique, et discerner les meilleures stratégies pour relever les défis.

En ce qui concerne les enfants, certains diagnostics peuvent leur permettre d’étudier dans leur langue préférée, d’obtenir des ressources supplémentaires, et/ou d’avoir accès à un environnemend académique spécialisé. Ceux avec des déficiences profondes peuvent recevoir un crédit d’impôt pour personnes handicapées ou de « technologie d’assistance » (p.ex. : ordinateur, logiciels spécialisés).

Un psychologue (ou un neuropsychologue) expérimenté peut également diagnostiquer des désordres comportementaux et psychiatriques, tels que le TDA(H), l’anxiété, la dépression, le bipolaire, l’autisme, les troubles alimentaires et les troubles de la personnalité.

↑ Retourner en haut

Ψ Les comportements qui pourraient justifier une évaluation

Quelques comportements qui peuvent indiquer le besoin d’une évaluation incluent :

  • Des résultats scolaires faibles/une baisse du rendement académique ou de la performance au travail.
  • Problèmes de mémoire.
  • Des troubles de communication ou de compréhension.
  • Déficits d’attention et de concentration.
  • Désorganisation/planification insuffisante.
  • Un faible contrôle des impulsions ou de l’impulsivité croissante.
  • L’hyperactivité.
  • Des troubles d’apprentissage (p.ex. : lecture, écriture et/ou mathématiques).
  • Des troubles du language.
  • Des difficultés sociales.
  • Des problèmes persistants avec l’anxiété, la dépression, la tristesse, les comportements autodestructeurs ou une pauvre estime de soi.
  • Des changements imprévus au niveau de la personnalité.
  • Des pensées dérangeantes ou de la confusion.

Une évaluation neuropsychologique typique comportera des tests de:

  • Habiletés cognitives générales, verbales et non verbales.
  • Processus cognitifis supérieurs tel que la raisonnement abstrait et la résolution de problèmes.
  • Les fonctions exécutive (ex. : attention et concentration, mémoire de travail, contrôle des impulsions, planification/organisation, autorégulation, flexibilité cognitive).
  • L’apprentissage et la mémoire.

Selon le besoin, des tests plus détaillés peuvent être administrés dans des domaines supplémentaires, tel que:

  • Langage réceptif et/ou expressif.
  • Jugement, perception et habiletés sociales.
  • Habiletés visuospatiales.
  • Habiletés motrices et sensorielles.
  • Humeur, style de pensée ou personnalité.

↑ Retourner en haut

Ψ Votre visite : À quoi vous attendre?

Étape 1: L'entrevue initiale
Le premier rendez-vous a pour but de clarifier les inquiétudes courantes et de dresser l'historique sociale, déceloppementale et (si indiqué) académique. Dans le cas des adultes, on examine également l’historique des relations et les antécédents professionnels. Habituellement, les parents viennent avec leurs enfants, alors que les adultes peuvent amener leur époux, un membre de leur famille ou un ami proche. Selon notre expérience, la plupart des gens apprécient l’occasion de discuter leurs expériences personnelles, leurs pensées et leurs émotions. Ils ont le sentiment de quitter la session avec l’impression d’être bien compris et avec un espoir renouvelé.

Étape 2: Questionnaires À la fin de l’entrevue initiale, une série de questionnaires soigneusement sélectionnés sera distribuée pour chaque client et ses proches (p.ex. : membres de la famille, époux, enseignant, ami), et qui seront à retourner lorsque complétés. Le but de ces formulaires est d’obtenir des perspectives utiles et des observations de situations réelles. Selon la raison de l’évaluation, les questionnaires sélectionnés peuvent poser des questions sur le comportement, l’apprentissage, l’attention, la fonctionnement social, l’humeur, l’anxiété, etc. La plupart des questionnaires sont disponibles en anglais et en français.

Étape 3: (Optionnel) Observation scolaire Pour les jeunes enfants, une observation à l’école ou à la garderie peut être très instructive. Ni les parents ni les psychologues ont l'occasion de voir directement le fonctionnement de l’enfant dans sa classe, avec ses pairs; nos observateurs inconnus de lui et expérimentés (des travailleuses sociales, des éducatrices ou des doctorants en psychologie) passent une heure dans la salle de classe, idéalement durant les périodes éprouvantes. Il y a normalement une brève discussion privée avec l’enseignant, ce qui donne des informations et des points de vues utiles et pertinents au sujet de l’enfant.

Étape 4: Les tests neuropsychologiques/scolaires La prochaine étape consiste en quelques séances de tests (la moyenne est de cinq rendez-vous, mais cela peut varier entre trois et huit), chacun d'une durée de 50 minutes. Les séances sont organisées plutôt en matinée ou au début de l’après-midi, car personne ne réussit à son mieux après toute une journée de l’école ou de travail. Les tests comprennent typiquement une variété de tâches perçues comme amusantes par la plupart des enfants et des adultes. Ces tests peuvent inclure des casse-têtes visuels, des tâches constructives, des activités par écrits, des questions orales et des tests d’écoute ou d’attention sur l’ordinateur. Pour l’évaluation psychoéducative, nous administrons également les habiletés de lecture, d’écriture et/ou de mathématiques.

À noter que quelques psychologues offrent les séances de plusieurs heures à la fois. Selon notre avis, ce processus ne donne pas les résultats assez valides. Malgré plusieurs pauses, les évaluations psychologiques sont durs pour le cerveau, même après 50 minutes. Imaginez après trois ou quatre heures!

Chez nous, les tests neuropsychologiques sont gérés dans la langue préférée de l’individu, tandis que les tests scolaires sont administrés dans la langue d’instruction. Néanmoins, le processus de l’évaluation est typiquement fluide, un aller-retour entre le français et l’anglais.

En règle générale, les enfants auront besoin de plus de séances que les adultes. En fait, les adultes qui cherchent à confirmer ou à écarter un diagnostic de TDA(H) peuvent mais ne doivent pas nécessairement avoir une évaluation prolongée. Selon les recherches, une entrevue clinique ainsi que des données obtenues des questionnaires du client et un de ses proches sont suffisants pour faire un diagnostic. Cependant, une évaluation compréhensive est indiquée pour l’adulte qui retourne aux études, qui suppose que son travail est touché de façon négative par des troubles d’apprentissage, ou qui a noté une détérioration des fonctions cognitives et/ou de la mémoire.

Étape 5: (Optionnel) Système de TDA(H) Quotient

Le Test Quotient pour le TDA(H) est un dispositif innovant qui mesure objectivement les trois symptômes clés du TDA(H) : l’hyperactivité, l’inattention et l’impulsivité. Fondé sur des recherches à l’Hôpital McLean, affilié avec l’Université Harvard, ce test standardisé et informatisé utilise une technologie de capteur de mouvements avancée qui suit les micro-déplacements via un bandeau frontal. Le logiciel analyse aussi la précision des réactions et les fluctuations de l’attention. Après avoir complété le test, ce qui prend environ 20 minutes pour les enfants et 30 minutes pour les adolescents et adultes, on reçoit un rapport détaillé qui prédit la probabilité d’un diagnostic de TDA(H). Le Test Quotient peut aussi être utilisé pour évaluer les changements de fonctionnement dans le temps et en réponse à la médication.

Étape 6: Rétroaction Une fois que les tests menés sont terminés, le psychologue présentera les résultats à l’individu et/ou ses parents. La nature et bilan de chaque test seront bien expliqués, après quoi le psychologue émettra les impressions diagnostiques et des recommandations détaillées reliées aux interventions, accommodations pour l’école ou le travail, et les crédits d’impôts (le cas échéant). Sauf lors de circonstances imprévues, et selon le guide le l’OPQ, vous recevrez un rapport par écrit résumant toutes les informations discutées lors de la séance de rétroaction. En cas de besoin d’intervention et/ou d’accommodations immédiates, le psychologue rédigera une lettre pour le médecin, le pédiatre, l’enseignant, la compagnie d’assurance privée, l’organisme gouvernemental ou le bureau des examinateurs (ex. : SAT, LSAT, MCAT, CFA, CPA, examen du barreau).

↑ Retourner en haut

Ψ Quelques conseils

Les psychologues licenciés sont uniquement qualifiés pour administrer des tests distinctifs pour l’évaluation des troubles cognitifs, neuropsychologiques, comportementaux, émotionnels et sociaux, d’émettre quelques diagnostics, et de communiquer le résultat de ces tests et diagnostics. À noter qu’au Québec, les tests neuropsychologiques peuvent exclusivement être administrés par un neuropsychologue accrédité. Avant d’entreprendre le processus d’évaluation, assurez-vous de vérifier les compétences du professionnel choisi !

Alors qu’un neuropsychologue est intéressé par les fonctions cognitives du cerveau, telles que l’attention, la mémoire, le langage et l’apprentissage, un psychologue clinicien s’intéresse principalement aux comportements, aux émotions et aux relations interpersonnelles. Dre Vicki Veroff, Ph.D., fondatrice de la clinique, possède les compétences de ces deux professionnels, ce qui lui permet d’offrir à ses clients une gamme complète de services.

Assurez-vous de vérifier le processus de paiement pour une évaluation neuropsychologique et/ou académique. Dans certains cas, les psychologues facturent un montant forfaitaire qui peut être trop élevé pour les heures requises; d’autre part, le montant forfaitaire peut inclure un nombre limité de séances, ce qui peut avoir comme conséquence de produire une évaluation incomplète. Au Centre de Neuropsychologie et de Counseling de l’Ouest de l’Île, nous facturons en fonction des heures de travail, du nombre de tests administrés soigneusement sélectionnés pour chaque client ainsi que du nombre de séances nécessaires. De cette façon, vous ne payez que pour ce dont vous avez besoin, ni plus ni moins. Si vous bénéficiez d’une assurance privée, vérifiez la couverture pour chaque membre de la famille par année civile, ainsi que la couverture maximale par séance.

Enfin, parlez avec votre psychologue de la planification des rendez-vous. Même s’il est vrai qu’il serait plus commode de fixer les séances après l’école ou le travail, le cerveau est fatigué et les résultats pourraient être moins précis. Par ailleurs, quelques psychologues effectuent des séances par blocs de deux à quatre heures; mais malgré de petites pauses ou des collations, le processus est fréquemment épuisant tant pour les adultes que pour les enfants. Après deux à trois heures d’une lourde charge de travail, il se peut que les données ne reflètent pas fidèlement le niveau ou le fonctionnement de l’individu. À notre clinique, nous ne voulons pas sacrifier la précision pour des raisons de commodité !

↑ Retourner en haut

Ψ Préparez votre visite

Lors de votre premier rendez-vous avec un psychologue, vous souhaiterez expliquer les raisons qui motivent votre consultation. Réfléchissez à ce que vous désirez réaliser, ce que le psychologue doit comprendre, et offrez des exemples dans la mesure du possible. En ce qui concerne les enfants, essayez de rappeler les commentaires émis par les enseignants durant les rencontres parent-enseignant ou dans les bulletins (il est utile d’apporter quelques bulletins avec vous). Les adultes peuvent aussi fournir ce genre d’information ainsi que les antécédents professionnels et interpersonnels. Dans chaque cas, il est utile de se pencher sur l’histoire familiale à savoir si certains membres (parents, sœurs, frères, grands-parents, tantes, oncles, cousin (e)(s) ont déjà été diagnostiqués avec ou ont affichés des symptômes de troubles d’apprentissage ou de problèmes psychiatriques.

↑ Retourner en haut

Ψ Qui devrait y participer?

Idéalement, dans le cas d’évaluations d’un enfant, la présence des deux parents à l’entrevue initiale est fortement conseillée. Cependant, il est encore plus important que les deux parents participent à la séance de rétroaction, pour s’assurer qu’ils ont bien compris les résultats et les recommandations. Il y a beaucoup d’information à absorber, et deux têtes valent mieux qu’une. Lors des séances de tests, il suffit simplement qu’un adulte accompagne l’enfant qui en effectuera la passation.

Dans le cas d’un adulte, il est souvent utile d’être accompagné de son conjoint, d’un membre de la famille ou d’un ami proche au premier rendez-vous, car cette personne pourrait apporter un éclairage différent et des informations précieuses sur leur proche. De plus, ces personnes peuvent offrir des exemples utiles. Quant au rendez-vous de rétroaction, il peut être réconfortant d’emmener une personne proche pour offrir un soutien et pour assurer une bonne compréhension des résultats et des recommandations. Pour ce qui est des séances de passation de tests, les adultes n’ont pas besoin d’être accompagnés.

↑ Retourner en haut

Ψ Quoi dire à votre enfant

Plusieurs enfants pensent qu’une visite chez un médecin signifie un examen de santé ou qu’ils recevront une injection. Rassurez vos enfants en leur expliquant que les psychologues sont des médecins qui jonglent avec les mots, les idées, les émotions et les sentiments et non avec le corps; par conséquent, il n’y aura aucune injection. Expliquez-leur pourquoi vous allez visiter le psychologue, en utilisant des mots simples. La plupart des enfants sont conscients de leurs difficultés, même si elles ne sont pas toujours abordées à la maison. Vous pouvez leur dire que tout le monde – adulte et enfant – a ses points forts et ses points faibles, et que le psychologue a les outils pour établir ce qui représente des défis et comment on peut l’améliorer pour que cela se passe mieux à l’école, à la maison et/ou avec les amis. Pour les parents qui ne sont pas à l’aise avec cette approche, vous pouvez simplement expliquer à l’enfant que dans le cadre de son éducation, et dans le but de faciliter le choix d’une école ou d’un programme mieux adapté pour lui, il peut être utile et pertinent de déterminer comment leur cerveau fonctionne préalablement. Indiquez-lui que dans le cadre d’une évaluation, nous faisons plusieurs activités, telles que des casse-têtes, des dessins, des jeux de mémoire de mots ou d’images, et trouvons des réponses à certaines questions, etc. Selon notre expérience, la plupart des enfants apprécient le processus et plusieurs sont tristes quand le tout est terminé !

↑ Retourner en haut